Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Beaurepaire, Agence immobilière COLOMBES 92700

Vivre à Colombes… A l’heure scolaire !

Publiée le 05/09/2015

Ca y est ! Cette fois, les vacances sont bien finies. L’heure de la rentrée a sonné avec les premiers marrons tombés des arbres, et 12 340 000 enfants et adolescents ont repris le chemin des écoles, collèges et lycées français, pour y être accueillis par quelques 855 000 enseignants. Pour tous (sauf les plus petits), du cours préparatoire à la Terminale, une nouvelle matière : l’enseignement moral et civique, qui fait son entrée dans les programmes et les emplois du temps.

A Colombes comme ailleurs, les cours des établissements scolaires retentissent à nouveau du tohu-bohu joyeux des récréations et des sorties. Ville aux frontières de la capitale, le tissu scolaire colombien est constitué de 50 établissements  publics et privés, 7 collèges et 4 lycées, auxquels il faut ajouter les 40 écoles maternelles et primaires, certains de ces établissements assurant la scolarité des plus petits jusqu’à l’entrée au collège.

Et après l’école ?

Apprendre, se concentrer, être attentifs… Les journées de cours exigent beaucoup de nos chères têtes blondes ! Mais il y a, heureusement, un temps pour d’autres activités. Culture, sport, découverte et développement des savoirs sont proposés, parfois dès le plus jeune âge,  et accompagnent les petits colombiens et l’évolution de leurs besoins.

Un exemple ? Lors des Journées européennes du Patrimoine, certains sites de la Ville tels les Archives Municipales ou encore les Services Espaces Vert et Ecologie urbaine proposent des activités exceptionnelles et dédiées aux enfants.

Et comme le savoir est une question de transmission, certains établissements scolaires n’ont pas hésité à faire appel à des séniors pour animer les temps d’activité périscolaire. Une initiative inattendue dont le résultat est tellement positif, que la Ville souhaite aujourd’hui développer cette participation des anciens à l’épanouissement de  nos enfants. Mais tout cela n’est-il pas naturel ? Ceux d’entre nous qui ont eu le bonheur d’avoir des grands-parents savent à quel point ces échanges sont essentiels. En tout cas, voilà une démarche inscrite dans le « bien-vivre ensemble » si cher à tous les colombiens.

Mais pour l’heure, et en attendant les prochaines vacances (celles de la Toussaint, ce n’est pas si lointain le 17 octobre), il faut se remettre  au travail.

Bonne rentrée à tous les colombiens !

 

 

Notre actualité