Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Beaurepaire, Agence immobilière COLOMBES 92700

Vivre à Colombes : premier bilan pour la réforme des rythmes scolaires

Publiée le 14/02/2016

Elle a fait couler beaucoup d’encre dans de nombreuses villes et communes de France : la réforme des rythmes scolaires a été organisée et gérée par la ville de Colombes dès la rentrée 2014/2015. Un peu plus d’un an après sa mise en application, que peut-on en dire ?

Organiser et développer des activités diverses

On peut bien imaginer qu’une telle mise en place n’ait pas été chose aisée, la réforme des rythmes scolaires concernant quand même 38 établissements scolaires publics des maternelles aux écoles élémentaires.  Il s’agissait donc non seulement d’organiser ces fameux TAP (Temps d’Activités Périscolaires » dans une après-midi – le vendredi de 13h30 à 16h30 - mais également d’en créér le contenu, celui-ci devant bien sûr être à la fois intelligent et éducatif mais aussi vivants et propres à capter l’intérêt des enfants dans toute la diversité de leurs personnalités.

Un travail collégial pur des choix « à la carte »

Afin de les responsabiliser autant que de les impliquer, c’est ainsi aux enfants qu’il revient de choisir leur programme d’activités et les ateliers auxquels ils souhaitent participer. Ceux-ci se déroulent dans des structures le plus généralement localisés dans des équipements municipaux, du musée au conservatoire en passant par les médiathèques et les gymnases.

L’organisation et l’animation sont menés conjointement pas de nombreuses les grandes directions de la commune, dans des secteurs aussi variés que la Jeunesse et les Sports, la Culture et l’Environnement sans oublier la Sécurité et la Prévention. Des intervenants spécialistes de l’enfance au des associations sont également amenés à apporter leur contribution.

Un résultat prometteur

Le bilan de cette première année de mise en place et de rodage est plutôt positif. Les ateliers se sont développés pour atteindre un chiffre allant aujourd’hui au-delà des 300, orientés principalement sur l’initiation et la  découverte pour satisfaire à la curiosité autant qu’aux exigences éducatives d’un jeune public très demandeur d’activités variées.

Les plus petits (de trois à six ans) ont pu ainsi choisir à la rentrée 2015 parmi 134 activités tandis que leurs aînés de six à 11 ans se voyaient proposer quelques 183 ateliers, où la culture, les arts plastiques et la culture se taillent la part du lion. Face à un tel choix, les enfants ont l’opportunité de changer d’activités à chaque nouveau trimestre.

 

Un appel à projets… Et aux bonnes volontés !

Bien sûr cette offre peut encore être enrichie, développée ou améliorer. Et pour cela, la ville de Colombes a besoin de la participation et de l’implication de tous ceux qui ont envie et peuvent prétendre à participer à cette ambitieuse aventure favorable au développement des petits colombiens.

La Ville de Colombes a donc décidé de lancer un Appel à Projets spécifiques. Celui concerne toutes les personnes ayant l’’expérience  de groupes d’enfants qui auraient par ailleurs un projet d’activité pédagogique et ludique à présenter et à faire vivre. Pour y participer, il faut bien sûr présenter sa candidature et un dossier présentant le projet. A noter  que les ateliers du soir conçus pour les enfants de six à onze ans dans le cadre du Contrat Educatif Local font partie de cet appel à projets !

Notre actualité