Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Beaurepaire, Agence immobilière COLOMBES 92700

Histoire et patrimoine : Colombes à l’heure anglaise

Publiée le 19/11/2017

 

Pour clôturer l’année en beauté, le Musée d’Art et d’Histoire nous propose de passionnants rendez-vous autour d’un personnage illustre qui a entretenu des liens privilégiés avec la Ville de Colombes : Henriette Maris, Princesse de France et Reine d’Angleterre.

Mais qui était donc la reine Henriette ?

Fille d’Henri IV et de Marie de Médicis mais aussi tante du Roi Soleil qui lui voua une affection sincère, elle n’a même pas seize ans lorsqu’elle épouse le Prince de Galles Charles 1er en 1625. Henriette Marie de France se retrouve donc Reine d’Angleterre. Mais lorsque la guerre civile éclate dix-sept ans plus tard, Henriette fuit l’Angleterre pour retrouver la France en 1644. Cinq ans plus tard, son époux le roi sera exécuté. C’est son fils, Charles II qui règnera ensuite sur l’Angleterre mais aussi l’Ecosse et l’Irlande.

Les liens d’Henriette  et de Colombes

Revenue en France, la Reine Henriette devient propriétaire du Château de Colombes grâce à une somme d’argent que lui verse sa belle-sœur Anne d’Autriche. Agrémenté d’un parc de trois hectares, la demeure devient pour elle un véritable refuge où elle passe son temps quand elle n’est pas à la cour. Son domaine s’agrandit lorsqu’elle acquiert une propriété voisine dénommée « Le Petit Château d’en-bas ». Ainsi installée, Henriette décide de ne plus quitter Colombes. C’est là qu’elle reçoit fréquemment les visites de son neveu Louis XIV qui la tient en grande estime et n’hésite pas à solliciter ses conseils pour gérer les affaires de la France. Ainsi, lorsqu’éclate le conflit entre son neveu et son fils, Henriette organisera de nombreuses rencontres entre les deux monarques avec pour seul but le retour à la paix. Henriette contribua ainsi grandement au traité de Breda en 1667. Elle s’éteindra deux ans plus tard dans son château de Colombes, victime d’une infection pulmonaire.

Inhumée à Colombes, sa dépouille sera ensuite transférée à Saint-Denis sur ordre de Louis XIV.

Moins d’un siècle plus tard, en 1846, le Château de Colombes sera démoli.

Par ce mois d’animations culturelles, le Musée d’Art et d’Histoire de Colombes choisit de rendre hommage non seulement au personnage illustre que fut Henriette d’Angleterre mais également au Château de Colombes dont il ne reste aucun vestige.

Le programme s’articule entre histoire et musique, alternant les conférences sur l’Angleterre de l’époque avec concerts de pop anglaise ou de musique ancienne. Inutile de partir passer un week-end à Londres, il suffit de venir à Colombes !

 

« Le Musée à l’heure anglaise, Reine Henriette on the road again » - Animations culturelles

Jusqu’au 31 janvier 2018

Musée d’Art et d’Histoire de Colombes

2, rue Garbriel Péri - 92700

 

Entrée Libre, sous réserve de la disponibilité des places.

 

Détail du programme :

  • Dimanche 26 novembre à 14h30 - Concert - Ticket to Ride
  • Samedi 2 décembre à 15h - Conférence « La première révolution anglaise (1642-1660) »
  • Dimanche 21 janvier  à 15h - Concert classique de musique britannique
  • Samedi 27 janvier 2018 à 15h - Conférence « La mode et les arts dans l’Angleterre du XVIIème siècle »
Notre actualité