Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Beaurepaire, Agence immobilière COLOMBES 92700

Quoi de neuf du côté de la rentrée immobilière ?

Publiée le 02/09/2018

 

S’il est encore trop tôt pour évoquer en Immobilier les orientations que prendra le nouveau Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire François de Rugy, notamment concernant la lutte contre ce que Nicolas Hulot appelait « les passoires thermiques », la rentrée immobilière apporte d’ores et déjà son lot d’informations et de nouveauté.

Taxe d’habitation : c’est parti pour la 1ère tranche d’exonération

Elle entre en application cette année. La réforme de la Taxe d’Habitation conduira à son exonération totale pour 80% des français à l’horizon 2020, ce qui représente, selon les propres calculs des pouvoirs publics, 17 millions de foyers. Ceux-ci verront donc le montant de leur facture diminuer dès cette année à hauteur de 30% et ainsi encore l’année prochaine avant sa disparition la troisième année. Une bonne nouvelle.

 

Taxe foncière : vers la flambée ?

Le bonheur des uns (réforme de la taxe d’habitation) fera-t-il le malheur d’autres ? La question mérite d’être soulevée car cette diminution puis exonération d’une taxe dont une large partie revient aux collectivités ne sera sans doute pas sans conséquences. Officiellement, le manque à gagner que représente cette diminution/exonération de la TH pour les communes, devrait être compensé par l’Etat. Mais nombre d’élus locaux sont plus que sceptiques en la matière. Bref, si leurs doutes s’avéraient justifiés, ils pourraient être tentés par une augmentation sensible de la taxe foncière afin d’assurer par eux-mêmes la compensation nécessaire.

En tout état de cause, il faudra attendre les prochaines semaines pour connaître les décisions des communes qui doivent encore se prononcer sur le sujet. Seul sont à ce jour connus les arbitrages des départements qui se sont montrés plutôt raisonnables. Affaire à suivre.

 

Taux d’intérêt d’emprunt immobilier : où en est-on ?

Les banques ont continué à se faire une rude concurrence pendant l’été, souhaitant capter l’intérêt de nouveaux clients, à fortiori sur du long terme. Moralité, les taux continué leur tendance baissière, plafonnant en moyenne à1,43% sur la période juillet/août et pouvant descendre en deça sur les excellents dossiers (du point de vue des établissements bancaires). Ces chiffres s’entendent hors assurances emprunteur.

La situation va-t-elle perdurer ? Pas si sûr car nous assistons actuellement à un retour de l’inflation qui pourrait conduire les banques à réactualiser les taux en fonction de l’inflation. Notons toutefois que la montée des prix pourrait les inciter à maintenir les taux au plus bas, ceci afin de ne pas crisper le marché. Elles devront donc arbitrer et pour le moment, l’heure est plutôt à la stagnation.

 

Et la Loi ELAN dans tout ça ?

Elle doit  notamment faciliter la construction par une série de mesures parmi lesquelles on peut noter la simplification des procédures ou des possibilités de recours. La loi ELAN a été adoptée à la fois par les députés et par les sénateurs. Néanmoins, des points d’achoppement demeurent. Ils devraient trouver une issue dans la commission paritaire mixte qui doit se réunir à la rentrée.

Notre actualité