Agence immobilière CENTURY 21 Beaurepaire COLOMBES - 92700 - Hauts-de-Seine - ILE-DE-FRANCE

Agence immobilière CENTURY 21 Beaurepaire

2 Place du Général Leclerc COLOMBES - 92700 Mentions Légales
qualitelis Votre agence est notée 9,2/10
Agence immobilièreCENTURY 21 Beaurepaire, 92700 COLOMBES

Spécialités

  • Gestion Locative
  • Vente de neuf
  • Vente
  • Location
Envoyer un message

Même confinés, vos projets peuvent continuer !

 

 

 

 

Nos actualités

Présentation de notre agence

 

 

 

 

Century 21 Beaurepaire, l’Immobilier résidentiel à Colombes

 

 

 

 

Fondée en 1995 (25 ans déjà !), l’agence Century 21 Beaurepaire a pris une nouvelle impulsion en 2001, date à laquelle Philippe Bodolec, son Président, la rachète. Issu du monde de la finance, dont il a la rigueur et évidemment les compétences en gestion, Philippe Bodolec a une idée très précise de ce qu’il souhaite pour son agence immobilière : être une référence en immobilier résidentiel à Colombes. Autant par rapport à sa profession d’agent immobilier que par rapport à cette ville de Colombes qu’il affectionne dans ses contrastes et ses richesses.

 

 

 

La première pierre de son « beaurepaire » ainsi posée, Philippe s’attache à prouver que stratégie ne rime pas simplement avec discours marketing.  Ainsi, le développement de la vente d’immobilier neuf et la création, en 2006,  d’un département de Gestion Immobilière, apparaissent comme le prolongement naturel des activités de Transaction et de Location. Si le succès rencontré par cette activité a conduit à déborder quelque peu sur les communes avoisinantes, son cœur demeure néanmoins la ville de Colombes, où les appartements et maisons confiés en gestion à l’agence bénéficient de l’expertise d’une équipe de 5 personnes, s’impliquant de la mise en location à la gestion comptable et financière, en passant par celle des contentieux et sinistres qui ne manquent pas  de survenir dans la vie d’un bien immobilier.

 

En 2015, Philippe, en association avec Franck NOURY, crée le département syndic de copropriété au sein de l'agence. Cette activité prends un essor considérable sur Colombes en ayant pour ambition d'apporter un service d'hyper-proximité.

 

En transaction comme en location et en Gestion Locative ou en syndic, les 22 personnes composant l’équipe de l’agence se révèlent aujourd’hui de vrais spécialistes, non seulement des métiers de l’Immobilier, ce qui semble le minimum, mais également de cette ville de Colombes que tous apprécie à plus d’un titre, d’autant qu’ils y vivent pour la plupart.

 

« La ville aux 9 000 pavillons »

C’est ainsi que Philippe Bodolec nomme Colombes, et sa manière de l’évoquer fait aussitôt penser que la 3ème commune du département des Hauts-de-Seine et la 10ème d’Ile-de-France, est sans doute un peu méconnue.

Car soyons lucides, vue de loin, Colombes ressemble à toutes ces villes de la proche banlieue parisienne. Sa proximité avec la capitale lui confère certains atouts tout en lui faisant aussi de l’ombre, et le concept du Grand Paris n’empêche pas certains préjugés d’avoir la vie dure. Le béton sans les avantages de Paris, la déshumanisation de quartiers livrés à l’urbanisation anarchique connotent Colombes (comme d’autres) d’une image pas toujours plaisante. Alors bien sûr, découvrir que Colombes est aussi la seule commune d’Ile-de-France où prédomine l’habitat en maisons individuelles lui donne tout de suite une autre allure, un petit côté ville de province, qui surprend malgré tout à quelques minutes de Paris la chronophage. En tout cas, cela donne envie d’en savoir plus.

 

Colombes d’hier à aujourd’hui

 

Alors quelle est vraiment l’identité de cette ville au nom charmant, dont les origines sont un peu incertaines ? Colombes bien sûr, cela évoque l’oiseau symbole de paix et d’harmonie, un joli nom pour une ville de plus de 85 000 habitants quand même. Mais selon d’autres sources, Colombes rappellerait plutôt un souvenir d’urbanisme, celui d’une maison existant à une époque fort lointaine (avant 1250), dont le toit aurait été porté par des colonnes, se disant « coulombe » en ancien français. Si l’on ajoute à cela que l’oiseau était nommé palombe au Moyen-Age, voilà de quoi laisser planer, jusqu’à aujourd’hui, le mystère sur l’origine réelle du nom de la ville de Colombes.

 

Comme nombre de villages, Colombes était rattachée à une abbaye, celle de Saint-Denis en l’occurrence, une situation qui perdura jusque sous Louis XIV. Le roi Soleil connaissait d’ailleurs bien Colombes pour y être venu souvent parler politique avec sa tante Henriette-Marie de France (troisième fille du bon roi Henri IV),  qu’il tenait en haute estime. Elle habitait alors le Château de Colombes qui fut détruit pendant la Révolution en 1793.

 

Colombes vécut ainsi au calme et loin de la capitale jusqu’aux années 1840 qui virent l’arrivée du chemin de fer. Rendue plus accessible, elle attire les gens aisés qui s’y font construire des résidences secondaires. Le développement du Paris d’Haussmann et les hausses des prix de l’immobilier amènent de nombreux ouvriers à quitter la capitale. Nous entrons dans  l’ère industrielle, et  à partir du début du 20ème siècle, la physionomie de Colombes va profondément changer.

 

 

La construction du stade Yves du Manoir met la ville sous les projecteurs des Jeux Olympiques de 1924. Sur le plan économique, de nombreuses usines s’installent sur son territoire, amenant une main d’œuvre qu’il faut loger. C’est ainsi que l’entre- deux guerres voit la construction de grands ensembles, et tandis que les ouvriers sont repoussés de la capitale par les prix d’un immobilier parisien en hausse, le baby-boom des années 1950/1960 place la région Ile-de-France dans une nouvelle urgence : celle du logement. Il faut construire ! Une nouvelle architecture voit alors le jour. Rationnelle avant tout, elle ne tient guère compte hélas des règles de l’harmonie.

 

En ce début du 21ème siècle, Colombes aborde une nouvelle étape de son histoire économique. L’industrie déclinante laisse place à l’installation d’importantes entreprises du tertiaire. C’est évidemment une chance et un nouvel élan pour la ville qui, avec les travaux de prolongement du tramway T1 prévus pour 2024, deviendra encore plus accessible.

 

Vivre à Colombes

De l’ancien bourg que l’on retrouve du côté de la rue Saint-Denis et alentours, rue Gabriel Péri et place du Général Leclerc du coté Est, à l’architecture moderne de la Tour Z (1972) en passant par l’important tissu pavillonnaire datant de la seconde moitié du 19ème siècle, l’histoire de la ville se devine dans ses différents paysages urbains, et quand on la connaît bien, Colombes révèle de nombreux quartiers qui, comme autant de villages, ont chacun leur personnalité.

Certes, avec un parc immobilier composé au 2/3 d’immeubles, l’habitat colombien reste essentiellement urbain. Mais le tiers de maisons individuelles qui le caractérise est une belle opportunité pour tous ceux qui rêvent d’une maison où vivre en famille.

 

La vente de maisons individuelles, c’est justement l’une des spécialités de l’agence Century 21 Beaurepaire. Une spécialité dans la spécialité pourrait-on dire, puisque, évidemment, aucun type d’habitat colombien n’échappe à l’expertise de l’équipe de Philipe Bodolec. Mais il reste que vendre une maison nécessite un savoir-faire particulier sur lequel le dirigeant de l’agence est particulièrement vigilant.

 

On ne le répétera jamais assez : la réussite d’une transaction immobilière dépend de la qualité de l’estimation. Fiable, prenant en compte tous les critères propres à établir un prix juste, l’estimation ne s’improvise pas. Résultat d’une expérience pointue du terrain, développée et affinée en permanence, l’estimation d’un bien immobilier est  déterminante pour le propriétaire-vendeur autant que pour l’acquéreur.

Pour Philippe Bodolec, c’est la première des missions d’un professionnel de l’Immobilier.

Une mission que chaque Conseiller de l’agence Century 21 Beaurepaire s’attache à remplir avec toute la rigueur nécessaire.

 

Quel que soit votre projet immobilier, n’hésitez donc pas à nous consulter. Notre savoir-faire, validé par des années d’expérience dédiées à la ville de Colombes, est à votre disposition.

 

A bientôt !

 

Notre équipe à votre service

Philippe BODOLEC
Directeur Structure Générale
Philippe BODOLEC
Catherine BROCHE
Manager Transaction
Catherine BROCHE
Franck NOURY
Manager Syndic
Franck NOURY
Olivier CAUCHARD
Manager Gestion Locative
Olivier CAUCHARD
Myriam PEILLON
Manager Gestion Locative
Myriam PEILLON
Morgan SORTELLE
Autres Structure Générale
Morgan SORTELLE
Valentin HUBERT
Comptable Syndic
Valentin HUBERT
Sophie MAZIEUX
Assistante Syndic
Sophie MAZIEUX
Esther SOPPO
Gestionnaire Syndic
Esther SOPPO
Victor VELLA
Conseiller Location Gestion Locative
Victor VELLA
Josiane LAGOA DE OLIVEIRA
Assistante Transaction
Josiane LAGOA DE OLIVEIRA
Melissa MADANI
Comptable Syndic
Melissa MADANI
Anthony MINNS
Conseiller Transaction
Agent Commercial
Anthony MINNS
Audrey SORTON
Conseillère Transaction
Audrey SORTON
Maxime MONIN
Conseiller Transaction
Maxime MONIN
Christophe WICKHAM
Conseiller Transaction
Christophe WICKHAM
Sandrine SELLOS
Conseillère Transaction
Agent Commercial
Sandrine SELLOS
Benjamin FRERE
Conseiller Location Gestion Locative
Benjamin FRERE
Célia DJEDIDEN
Conseillère Location Gestion Locative
Célia DJEDIDEN
Florence BERTIN
Assistante Gestion Locative
Florence BERTIN
Caroline LACHAUD
Gestionnaire Gestion Locative
Caroline LACHAUD
Héléna HAMEL
Gestionnaire Syndic
Héléna HAMEL
Sabrine BEN YOUSSEF
Assistante Syndic
Sabrine BEN YOUSSEF
Sophie DE GUIBERT
Hôtesse Standardiste Structure Générale
Sophie DE GUIBERT

Retrouvez l’agence

Envoyer un message :

Quel est votre projet immobilier ? *
Choisir dans la liste
Vous avez un projet d'achat
Vous souhaitez vendre votre bien
Vous souhaitez louer
Vous souhaitez mettre votre bien en gestion
Vous souhaitez être contacté(e) pour un autre projet
Envoyer
Tous les champs suivis d’une * sont obligatoires.
Century 21 collecte des données à caractère personnel afin de permettre au service réclamation de traiter au mieux votre demande. Les données mentionnées d’un * sont obligatoires. Conformément à la règlementation, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité, d’effacement, de limitation du traitement et d’opposition au traitement. Ces droits peuvent être exercés à l’adresse dpo@century21france.com. Pour plus d’informations, cliquez ici.