Bienvenue chez CENTURY 21 Beaurepaire, Agence immobilière COLOMBES 92700

Rénovation énergétique : une nouvelle aide en temps réel

Publiée le 17/02/2020

 

A l’heure où la Transition Energétique doit se traduire en actions concrètes, les aides de l’Etat sont bien évidemment nécessaires pour soutenir les initiatives des particuliers et les engager à passer le pas. Trop complexe et trop décalé dans le temps, le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique) a découragé nombre de candidats à la rénovation. Voilà pourquoi, depuis le début de l’année, est apparue « MaPrimeRénov’ ».  Explications.

 

De quoi s’agit-il ?

MaPrimeRénov’ est une aide de l’Etat dont le décret d’application a été publié le 14 janvier 2020. Elle consiste en la fusion du CITE et des aides apportées par l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) intitulées « Habiter mieux agilité ».

 

Quels travaux ?

Ceux relatifs à la rénovation énergétique d’un logement : isolation, changement de chaudière, remplacement du système de ventilation ou encore extraction de la cuve à fuel pour un autre mode de chauffage et même audit énergétique d’un logement. Le tout étant bien sûr de commencer par identifier la nature des travaux pour valider la possibilité de bénéficier de la prime.

 

Pour qui et pour quel type de logement ?

MaPrimeRénov’ concerne la résidence principale et les constructions achevées depuis 2 ans minimum. Elle a pour objectif de soutenir les ménages modestes et très modestes dans leur désir d’améliorer leur logement, autant pour leur bien-être que pour préserver l’environnement.

Elle sera accessible à près de 50% des ménages français dès cette année et un élargissement de ses bénéficiaires est déjà prévu pour 2021.

Les ménages qui ne seraient pas bénéficiaires de MaPrimeRénov’ ne sont pas pour autant disqualifiées concernant le CITE.

 

Avec quels prestataires ?

Les entreprises réalisant les travaux doivent impérativement être RGE (Reconnues Garantes de l’Environnement)

 

Combien ?

Le montant de cette aide est plafonné à 20 000 € par logement et sur une période de 5 ans. Le montant final de la prime varie selon le niveau de performance des travaux réalisés. Il est par ailleurs progressif en fonction des ressources.

 

Comment y accéder ?

La mise en place de cette nouvelle aide financière obéit à un principe simple : la simplification des démarches. Aussi tout se passe-t-il en ligne. Il suffit de se munir du dernier avis d’imposition sur le revenu et du devis d’une entreprise RGE, de créer un compte personnel sur le site internet www.maprimerenov.gouv.fr.

Si les conditions nécessaires sont réunies, l’aide sera versée dès la fin des travaux et non plus par le système de réduction fiscale intervenant l’année suivante comme le CITE.

Bon à savoir : le dispositif MaPrimeRénov’ est cumulable avec d’autres aides, telles celles attribuées par les fournisseurs d’énergie, Acion Logement ou encore les aides éventuelles des Collectivités locales.

 

MaPrimeRénov’ innove côté simplicité et délais. Mais il est à noter qu’elle sera mise en place de manière progressive sur cette première année d’application. Si les demandes peuvent être déposées de suite, les dossiers étant traitées progressivement, il faudra attendre le mois d’avril pour le versement des premières aides. Dérogation pour les travaux commencés en janvier de cette année : ils seront soutenus même si le dossier de demande a été déposé après leur lancement.

Notre actualité