Bienvenue chez CENTURY 21 Beaurepaire, Agence immobilière COLOMBES 92700

Nos rues ont une histoire : la rue Gabriel Péri à Colombes (92700)

Publiée le 10/12/2015

La deuxième couronne de Paris

Ancienne voie importante du village bien avant son urbanisation au XIXe siècle, la rue Gabriel Péri relie le centre historique de Colombes au croisement de la rue de Metz et de la rue des Côtes d’Auty qui marquent la frontière avec la ville de Nanterre où elle se transforme en avenue de la République. Artère particulièrement longue, 2,2 km, elle constitue un tronçon de la D986 qui contourne le nord et l’ouest parisien depuis Saint-Denis jusqu’à Rueil-Malmaison, une départementale issue du déclassement de l’ancienne route nationale 186 qui encerclait Paris pour en former la deuxième couronne.

 

Un héros de la Résistance

Né à Toulon en 1902, Gabriel Péri adhéra au mouvement socialiste à quinze ans puis, ses études achevées, devint le responsable du service de politique étrangère à l’Humanité avant d’être élu député d’Argenteuil. Communiste intransigeant, il ne s’en heurta pas moins à la direction du Parti quand celle-ci « s’arrangea » du pacte germano-soviétique. Entré en clandestinité en 1940 alors qu’il est condamné par contumace à cinq ans de prison pour reconstitution de parti politique (le PCF avait été dissous en août 1939), il fut emprisonné puis exécuté à titre d’otage par les Nazis le 15 décembre 1941.

Le saviez-vous ?

La rue Gabriel Péri comporte peu d’immobilier ancien car la commune de Colombes fut dévastée lors du siège de Paris en 1870. En effet, après la défaite des troupes du Second Empire à Sedan, l’armée prussienne avait marché vers Paris et pris position dans les villes limitrophes non sans les avoir lourdement bombardées.

Si le vocable colombe désignait autrefois une colonne ou une poutre dans un mur (tout le monde connaît les maisons à colombages), on se perd en conjectures sur l’origine du nom de la cité. S’agissait-il d’un dépôt de bois équarri au cœur de la forêt qui recouvrait ces lieux ou bien l’endroit était-il réputé pour ses pigeons (colombs en ancien français) ?

 

Les chiffres de l’immobilier*-  Quartier de la rue Gabriel Péri à Colombes (92700)

Logements sociaux : 10 %

Propriétaires : 67 %

Logements vacants : 6 %

Logements inférieurs à 40 m² : 18 %

Age moyen de la population : 37 ans

Enfants/adolescents : 27 %

Retraités : 16 %

Cadres : 59 %

 

*Source : kelquartier.com

Notre actualité