Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Beaurepaire, Agence immobilière COLOMBES 92700

Colombes, ville engagée dans la transition énergétique

Publiée le 21/12/2015

L’avenir commence aujourd’hui. Et le décret d’application de la Loi Transition Energétique a été publié en août dernier.  A l’heure où s’est achevée la COP21, marquée par un accord important qui laisse encore néanmoins de vraies incertitudes, une chose est claire. Cette fameuse transition énergétique passe aussi (et pour beaucoup) par la mobilisation individuelle.

 

La Transition Energétique, qu’est-ce-que c’est ?

Pour rappel, la Transition Energétique représente le passage d’un mode de consommation à un autre, une étape conduisant à un nouveau modèle touchant à la fois l’industrie, l’économie et notre vie quotidienne. La Transition Energétique a pour objectif de répondre à plusieurs préoccupations majeures de nos sociétés modernes :

- L’épuisement des énergies dites « fossiles » ;

- Le dérèglement climatique et l’émission des gazs à effet de serre ;

- La hausse des dépenses énergétiques des ménages et ce que l’on appelle la précarité énergétique.

En outre, cette transition énergétique est un facteur économique d’importance, conduisant au développement de nouvelles activités et à la création d’emplois. Bref, c’est l’avenir et cela nous concerne tous.

Comme de nombreux secteurs, l’immobilier est bien sûr concerné, et c’est même un dossier important, tant pour ce qui est de la maîtrise des dépenses liées à la consommation d’énergie (en constante augmentation pour les ménages français, que pour son corollaire, la rénovation énergétique du bâti existant.  Là comme ailleurs, le chantier est énorme et sa réalisation passe par une mobilisation générale, non seulement des pouvoirs publics mais aussi des communes et collectivités territoriales et bien sûr des individus eux-mêmes. A la clé, des économies et un environnement préservé.

 

Colombes et la Transition Energétique

En 2010, la ville de Colombes a mené une étude en thermographie aérienne. Qu’est-ce c’est ? Une technique avancée permettant de mesurer la chaleur émise par des bâtiments.

L’étude menée à Colombes a démontré que le bâti majoritairement ancien qui compose le parc de logements de la commune se révèle nettement plus énergivore que la moyenne du département des Hauts-de-Seine.

La solution ? Entreprendre des travaux de rénovation énergétique d’amélioration thermique qui permettront une réduction de la consommation d’énergie pouvant atteindre jusqu’à 70%. La ville de Colombes est donc au cœur du sujet.

Les difficultés ? Sensibiliser et convaincre les propriétaires d’entreprendre de tels travaux, représentant bien sûr des dépenses non négligeables, sachant que la nécessité de ces travaux vaut également (mais n’est-ce pas une évidence), pour les parties communes des copropriétés.

 

« Habiter Durable », un soutien concret aux initiatives

Cette opération a été lancée il y a un an déjà par la municipalité en coordination avec l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) et les pouvoirs publics, et portée par l’association Soliha (« Solidaires pour l’Habitat »).

De quoi s’agit-il ? D’inciter mais aussi d’accompagner et de soutenir les initiatives de propriétaires privées souhaitant faire de la rénovation énergétique un objectif pour leur immeuble. L’opération concerne donc les copropriétés mais aussi les mono propriétés.

Concrètement, les propriétaires bénéficient des conseils de professionnels compétents et spécialisés (l’équipe constituée pour l’opération) conduisant à :

- Etablir un audit du bâtiment comprenant une étude technique et énergétique. Celui-ci sera financé à hauteur de 50% de son montant total hors taxes par la ville de Colombes ;

- Définir un plan de travaux d’amélioration thermique ;

- Travailler au plan de financement ;

- Mobiliser l’attention et l’adhésion des autres copropriétaires.

 

Appel à candidatures

Le premier a mené à la réalisation de 16 projets et le second vient d’être lancé. Seule condition pour y participer : appartenir à un groupe de copropriétaires sensibilisés à la transition énergétique, et faire une évaluation des améliorations envisageables qui sera présenté à l’ensemble des copropriétaires. Une enquête d’usage menée avec l’aide de l’association « Soliha » sera ensuite la première pierre posée vers une transformation de la copropriété.

A ne pas oublier : certes des travaux de rénovation énergétique engagent des dépenses parfois importantes mais ils conduisent aussi vers des économies significatives en matière de coût énergétiques. Ce à quoi il faut ajouter la valorisation des biens immobiliers.

A ne pas oublier non plus : les aides de l’Etat, à travers notamment le CITE – Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique.

 

 « Habiter Durable »

Dossier d’Appel à candidature à retirer jusqu’au er février 2016

Mairie de Colombes

Place de la République – Colombes (92700)

Notre actualité