Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Beaurepaire, Agence immobilière COLOMBES 92700

Retour vers le futur : Colombes 2024

Publiée le 30/03/2016

 

Ce n’est plus  un secret pour personne : Paris rêve en grand et en couleurs pour l’année 2024, celle des Jeux Olympiques et paralympiques. Dans le sillage de la capitale lumière, Colombes vibre du même enthousiasme. Et pour cause : elle a été sélectionnée pour être l’un des 27 sites officiels de l’Ile de France.

 

Conjuguer le passé au futur

Cela fera tout juste un siècle. En 1924. Paris est choisie pour être la ville hôte des Jeux Olympiques. Alors que ceux de 1900 (également situés à Paris) avaient mis à l’honneur l’est de la capitale avec notamment la construction du vélodrome de Vincennes, ceux de 1924 regardent vers  l’ouest parisien. Et c’est à Colombes que revint ainsi le privilège d’accueillir le premier village olympique de l’histoire des jeux. Bien sûr, à l’époque, le confort est rudimentaire mais finalement très « développement durable ». De simples constructions en bois accueillent les athlètes qui disposent néanmoins  d’un certain nombre de structures dédiées : bureau de poste et marchand de journaux mais aussi salon de coiffure ou encore bureau de change. La flamme olympique brille jour et nuit sur Colombes. Car le village olympique n’est pas le seul de ses attributs : le stade Yves-du-Manoir est choisi comme site principal des épreuves.  

A l’origine c’est un hippodrome et en 1924, il ne s’appelle pas encore Yves-du-Manoir mais « Stade du Matin », en raison de l’association entre l’hippodrome et le quotidien Le Matin qui conduisent à la transformation du site en stade apte à recevoir athlétisme, rugby et football. Quand arrivent les jeux Olympiques de 1924, le stade a déjà pour locataire à résidence l’équipe du  Racing Club de France.

Pour ce stade plus éloigné de la capitale que son rival Le Parc des Princes, les Jeux Olympiques sont une aubaine. Grâce au budget alloué, le voilà transformé en site olympique de plus de 40 000 places. Il prendra  son appellation définitive en 1928 après la mort tragique du célèbre joueur Yves-du-Manoir.

 

Quand l’histoire se répète

Coïncidence ou rendez-vous avec le destin, les Jeux Olympiques de 2024 présente certaines similitudes avec ceux de 1924, comme celle des villes en concurrence. Eh oui, en 1924 Paris était déjà en lice avec Los Angeles et Rome !

C’est également en 1924 que fut prise la décision d’organiser également des Jeux Olympiques d’hiver dont les premiers auront lieu dans une autre ville française, Chamonix. Mais ça c’est une autre histoire.

Il reste qu’au-delà des enjeux sportifs, la préparation des Jeux Olympiques de 2024 est aussi le prétexte à un grand projet fédérateur. A l’aube du Grand Paris et avec la Seine pour fil conducteur et lien privilégié entre les prestigieux sites que seront l‘Arena Bercy, le Grand Palais, les Invalides et le stade Yves-du-Manoir situé après tout à quelques encablures seulement du fleuve, Colombes voit là une belle occasion de se distinguer et d’attirer les regards.

Car c’est indiscutable : l’organisation de Jeux Olympiques est certes un investissement important  (quelques 60 millions d’euros de budget prévu pour la candidature parisienne) mais aussi source d’élan et de dynamisme économique.

Ville dotée d’un site olympique qui accueillera les épreuves de hockey sur gazon, Colombes et son stade ne peuvent que souhaiter ardemment que Paris soit élue ville hôte. Dans son sillage, elle devrait profiter à plein régime du souffle de la flamme olympique qui lui permettra à la fois de renouer avec son passé et de se projeter dans le futur. Car n’oublions pas que les Jeux Olympiques de 2024 se veulent également exemplaires en matière d’organisation, privilégiant la maîtrise des coûts et l’utilisation de sites existants. Un positionnement exigeant mais bien dans l’air d’un temps où il s’agit d’inventer les villes de demain.

Rendez-vous le  13 septembre 2017, date à laquelle sera dévoilé le nom de la ville hôte des Jeux Olympiques de 1924 !

 

 

 

 

 

Notre actualité