Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Beaurepaire, Agence immobilière COLOMBES 92700

Mobilisation générale pour le Clocher de Colombes

Publiée le 20/05/2017

1 800 000 €. C’est la somme (importante) que coûteront les travaux de restauration du clocher de Colombes, demeurant, rappelons-le, le seul vestige de l’ancienne église Saint-Pierre Saint-Paul. Mais au-delà d’un lointain souvenir d’une époque depuis longtemps révolue, ce vieux clocher a valeur de symbole : malgré les outrages que lui ont imposé les ans (et les hommes), sa silhouette élancée est un élément essentiel du paysage du centre-ville.

Un peu d’histoire

Rappelons que l’église de Colombes était classée au titre des Monuments Historiques depuis 1937. Ce qui n’a pas empêché sa démolition, intervenue en 1968 après des années d’atermoiements et de débats. Ses premières travées et son portail avaient déjà été sacrifiés lors de la construction du pont d’Argenteuil, qui avait entraîné le percement de la rue de Verdun. La transformation du centre-ville, et notamment l’élargissement du carrefour, signera le destin de l’église mais pas seulement : en piteux état, le maintien du bâtiment ne mobilisa pas le Ministère de la Culture de l’époque qui ne répondit jamais  à la question de la démolition que lui avait, selon les règles, adressé les services de la Préfecture. Qui ne dit mot consent. L’église disparut donc mais pas tout à fait : lui survécut son beffroi de style roman, suite à la mobilisation sans concession de colombiens. Les derniers travaux de rénovation du clocher de Colombes remontent à 1970.

 

Un peu de l’âme de Colombes

C’est ce que représente aujourd’hui le vieux clocher pour les habitants mais aussi pour la municipalité, qui mobilise aujourd’hui moyens et énergie pour effectuer des travaux de rénovation inévitables, estimés à la fois « une nécessité esthétique, un impératif de sécurité publique et le symbole de la finalisation des grands travaux d’urbanisme du cœur de ville » par Mme Le Maire.

Au programme de cette opération d’envergure la consolidation générale de la structure, le traitement des pierres et leur assainissement, la protection des vestiges et la réfection des sculptures. C’est une agence d’architectes spécialisée dans la sauvegarde monuments historiques qui a remporté le concours et sera donc en charge  de cette délicate mission. Mais au-delà de la simple rénovation du clocher, l’agence s’est donné pour objectif de « révéler » cet élément incontournable du patrimoine colombien, en le posant sur un miroir d’eau. Une idée qui donne au sauvetage du vieux clocher une dimension supplémentaire : celle d’un vrai projet d’urbanisme  pour le centre-ville.

 

Et beaucoup d’argent

En ces temps de contraction budgétaire, se lancer dans une entreprise de rénovation audacieuse n’est pas chose aisée, même si la municipalité peut compter sur le soutien financier du Département des Hauts-de-Seine (à hauteur de 500 000 €) et de la DRAC Ile-de-France. Aussi, la ville de Colombes a-t-elle décodé d’utiliser tous les possibilités à sa disposition et parmi celles-ci une méthode déjà utilisée pour d’autres causes : l’appel aux dons. Il concerne les particuliers autant que les entreprises et ouvre bien sûr droit aux avantages fiscaux selon les règles en vigueur. Mais la Ville de Colombes souhaite aller plus loin en matière de privilèges proposés aux donateurs, notamment lors des animations prévues autour de ce vaste chantier.

Fortement mobilisés pour empêcher sa disparition totale, les colombiens ne devraient pas être indifférents aux travaux de réhabilitation et de valorisation entrepris au bénéfice de leur vieux clocher !

 

 

Eglise Saint-Pierre – Saint-Paul

11, rue Beaurepaire 92700 Colombes

Renseignements et promesses de dons au 01 47 60 81 29

Ou clocherdecolombes@mairie-colombes.fr.

Important : à  dater du 20 mai, les dons effectués en ligne sont parfaitement sécurisés.

 

Notre actualité