Immobilier Neuf : Investir Sur La Ville Durable

Publié le 17/05/2021
L’Immobilier Neuf accuse le coup de la crise sanitaire, conduisant le gouvernement à une opération de soutien d’envergure.

 

2020, année terrible pour le Neuf

Si l’immobilier ancien est sorti du confinement de mars avec un regain d’énergie, l’Immobilier Neuf lui, n’a pas eu cette chance. Avec une chute de près de 16% du nombre de permis de construire sur un an (mars 2020 – mars 2021), assorti d’une baisse importante de ventes de logements (près de 24%), l’activité a subi une perte de 40 000 logements sur un an, selon la Fédération Nationale des Promoteurs immobiliers. Sont principalement concernés les logements collectifs qui sont d’usage dans les zones tendues, là où la pression sur le logement est la plus grande. Bref, le scénario est inquiétant. Pour le Premier Ministre, aucun doute : « il faut à tout prix repartir de l’avant pour favoriser la construction ». Une affaire économique mais aussi sociale.

Opération de recyclage

Pour dynamiser une construction en berne, l’Etat a donc décidé de renforcer le soutien financier déjà prévu au plan de relance. Ainsi le Fonds Friche, doté à l’origine de 300 millions.

Qu’est-ce que le Fonds Friche ?  Comme son nom l’indique, il concerne les terrains en friches mais pas n’importe lesquels, ceux d’anciens sites miniers ou industriels, souvent pollués. Le Fonds Friche est dédié à leur transformation et a fait l’objet d’un appel à projet couronné de succès. Une réussite justifiant l’apport supplémentaire de 350 millions d’euros pour une démarche qui répond de manière pertinente aux objectifs de lutte contre l’artificialisation des sols et à la volonté de sobriété foncière.

Pour une ville durable

Pour les pouvoirs publics, il s’agit aussi d’inciter les collectivités à construire des logements, à l’heure où le nombre de permis de construire délivrés s’est réduit de manière significative depuis la crise sanitaire. Pour cela, le gouvernement a choisi de redistribuer une partie des 20 milliards d’euros du 4ème programme d’investissement pour la consacrer à la ville durable. A la fois « sobre » sur le plan énergétique et « inclusive », selon les propos du Premier Ministre Jean Castex, la thématique sera au centre d’un appel à projet auquel pourront candidater les collectivités d’un bout à l’autre du territoire. Une dotation de 300 millions d’euros environ lui sera consacrée.

Les projets sélectionnés pourront servir de « laboratoires urbains » ou de « démonstrateurs locaux » Des exemples ayant valeur d’enseignement qui pourront ensuite être dupliqués ou adaptés sur d’autres territoires.

Signalons enfin qu’une commission dédiée sera présidée par le maire de Dijon avec pour mission la mise à plat des blocages à la construction et surtout les recommandations pour les lever et motiver les collectivités territoriales à construire davantage.

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous